Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La mission divine d'Écône

La mission divine d'Écône

L'enseignement patristique des six âges du monde et la fin des temps.


La Guerre à venir (2)

Publié par Simon ANDRE sur 6 Juin 2017, 20:27pm

En réfléchissant bien, je comprends mieux ce qui est en train de se produire.

Les dirigeants occidentaux se voient obligés de réagir aux attentats incessants qui choquent les populations européennes; mais comme ils n'ont globalement pas le courage de blâmer les vrais responsables, c'est-à-dire les fers de lance de l'islam sunnite, c'est l'Iran (islam chiite) qui est pointé du doigt à l'initiative de Trump.

C'est une sorte d'inversion accusatoire: les pays sunnites savent que les Etats-Unis sont très puissants militairement et ne voudraient pas se les mettre à dos; donc ils cherchent en quelque sorte à se décharger de leur part de responsabilité dans les attentats en accusant l'Iran, donc le monde chiite. Accuser le Qatar est une façon de forcer tous les principaux pays du globe à prendre position: pour ou contre l'Iran.

Eric pense que l'Iran va attaquer l'Arabie Saoudite; pour ma part, je n'en sais rien, mais je vois très bien qu'une guerre se prépare, car Trump a tout organisé pour forcer les principaux pays du monde à prendre parti.

C'est comme un encerclement qui se prépare.

Une grande coalition impie se forme: Etats-Unis avec alliés occidentaux et alliés sunnites contre Iran, Chine et Russie... Et tout cela sous prétexte de lutte contre le terrorisme.

Reste à savoir comment les prochains évènements vont se dérouler.

Notons que dans cette perspective, Israël s'allie en quelque sorte avec l'islam sunnite, ce qui est le rêve de l'Antéchrist, qui cherchera à réunir le plus de monde possible contre le Christianisme... L'Antéchrist mise sur l'Occident apostat, le judaïsme et l'islam sunnite pour fédérer un maximum de personnes contre le Christ. En effet, ceux qui s'opposeront à cette prétendue guerre "contre le terrorisme" seront taxés d'ennemis de la paix, et les bons chrétiens ne voudront pas adhérer à cette union syncrétique d'ennemis historiques du catholicisme: les apostats, les juifs post-messianiques et les mahométans.

La Guerre à venir (2)

Commenter cet article

Simon ANDRE 08/06/2017 09:11

Concernant les hadiths, il faut tout de même mettre en garde les lecteurs, en particulier ceux qui ont du mal à garder la chasteté, que certaines hadiths sont pornographiques; attention donc à ne pas lire n'importe lesquelles.

Denis 07/06/2017 21:38

Dans les derniers papiers journalistiques sur l’Iran, on constatait que ses dirigeants étaient déterminés vis-à-vis de l’Arabie saoudite, et des Etats-Unis. Plus le temps passe et plus il sera dur pour eux d’entreprendre quoique ce soit. Avec les 380 milliards de dollars de contrats passés entre Donald Trump et le roi Salmane, des bateaux déjà amènent de l’armement à leurs ennemis. Donc à la moindre faille, ils attaqueront.

Voir les 2 vidéos de Rorschach sur youtube concernant « Trumpt et les prophéties du calife/du shalom ». Ses détracteurs le considèrent comme un complotiste compulsif, mais je trouve son travail pertinent. L’avènement du Madhi n’est pas le sujet qui m’intéresse personnellement, mais les hadiths si. (Ce sont des communications orales de Mahomet et, par extension, un recueil qui comprend l'ensemble des traditions relatives aux actes et aux paroles de Mahomet et de ses compagnons). Car l’Ancien Testament nous apprend que Dieu se sert parfois de prophètes païens pour dire des vérités utiles à son peuple et aux païens eux-mêmes : Nb 22 à 24.

Aussi dans le contexte actuel, ces hadiths méritent au moins qu’on y prête une oreille.

D’autant plus que ce jour 07 juin 2017 vient d’avoir lieu 2 attaques de l’Etat Islamique (c’est la première fois), dans la capitale iranienne contre le Parlement et le mausolée de l'imam Khomeiny, « "C'est une tentative de déstabilisation" du pays par Daech » FranceinfoTV. « Téhéran devrait également procéder à une réponse asymétrique contre «les incubateurs» de Daech, comme on les appelle en Iran. Cette riposte asymétrique pourrait voir l'Iran alimenter les fronts de cette guerre par procuration que se livrent Riyad et Téhéran. », Le Figaro.

« Mercredi, des Iraniens faisaient rapidement circuler sur les réseaux sociaux des appels à la solidarité internationale – espérant qu’un attentat de l’EI à Téhéran suscite à l’étranger, et notamment en Occident, une vague d’indignation proche de celle qu’a soulevé l’attaque de Manchester, au Royaume-Uni, le 22 mai, plutôt que le relatif silence qui avait suivi celle de Kaboul, le 31 mai, que l’EI n’a pas revendiquée. [L’Iran constate le mépris de l’Occident].
Sur les réseaux sociaux, de nombreux Iraniens ont promptement lié l’Arabie saoudite, grand rival régional de l’Iran, à ces attaques. En fin de journée dans un communiqué diffusé par l’agence ISNA, les Gardiens de la révolution ont eux-mêmes estimé que le royaume saoudien et leur allié américain étaient « impliqués » dans l’attaque. », Le Monde.

Denis

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents