Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La mission divine d'Écône

La mission divine d'Écône

L'enseignement patristique des six âges du monde et la fin des temps.


Discipline du Pape Grégoire III contre l'usage du mariage pendant les règles

Publié par Simon ANDRE sur 11 Juin 2017, 19:30pm

Email à un ami

Bonjour Matthieu,

Le Pape Grégoire III imposait 40 jours de pénitence au mari qui s'approchait de sa femme pendant les menstruations. Judicia. art 25. tom 6. Concil.

Lu dans "Jeremie, Baruch, Ezechiel, Daniel, Et Les Douze Petits Prophetes: 6 - Par Augustin Calmet".

Comme je le disais, il est donc consternant que les prêtres et laïcs fassent des interprétations folles des discours ou encycliques des Papes, plutôt que de les interpréter suivant l'enseignement des saints docteurs et des bons livres de théologie morale.

Quand un Pape dit "les époux ont le droit d'user du mariage pendant les périodes infécondes", cela ne signifie absolument pas "ils peuvent user du mariage jusque pendant les règles", car les règles sont un temps à part au sein des périodes infécondes. Elles comportent un problème moral spécifique...

Union de prières,

Simon ANDRE

Précisions supplémentaires

Maintenant que j'ai en main cet argument de la discipline d'un Pape, les excités qui m'ont contacté pour me dire que j'étais "complètement à la masse" et que je contredisais le Pape Pie XII peuvent s'humilier et comprendre qu'on ne règle pas une question de théologie morale en interprétant à sa façon l'encyclique ou l'allocution d'un Pape, en méprisant au passage tout l'enseignement des saints docteurs et des meilleurs livres de théologie morale.

L'amateurisme a assez duré! Il va falloir que les prêtres reconnaissent enfin leurs erreurs et fassent réparation en instruisant correctement les époux, que ce soit sur les menstruations ou sur l'usage superflu du mariage.

Discipline du Pape Grégoire III contre l'usage du mariage pendant les règles

Commenter cet article

Simon ANDRE 13/06/2017 07:51

@fm
J'en ai déjà parlé: si Dieu qualifie l'usage du mariage pendant les règles d'abomination exécrable contre la loi naturelle, c'est que la semence est mise en contact avec du sang menstruel, et qu'il arrive qu'un enfant soit conçu dans ces conditions. Les Pères affirmaient que cela provoquait des maladies ou des possessions, et il n'existe aucune raison sérieuse de mettre en doute leurs affirmations, car Dieu a de toute façon qualifié cela d'abomination et reproché cela aux païens, donc à des gens non astreints à la loi mosaïque.

fm 12/06/2017 22:36

et quel est ce "probleme moral specifique"????

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents