Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La mission divine d'Écône

La mission divine d'Écône

L'enseignement patristique des six âges du monde et la fin des temps.


L'hyperperméabilité intestinale

Publié par Simon ANDRE sur 8 Mai 2017, 16:03pm

Il m'arrive de publier des articles non-religieux sur ce blog.

Je me rends compte que beaucoup de personnes suivent un régime sans gluten; si elles éprouvent ce besoin, c'est peut-être à cause d'une hyperperméabilité intestinale.

A ce sujet, nombreux sont ceux qui ignorent combien les huiles riches en acides gras polyinsaturés peuvent être mauvaises pour l'intestin et le corps tout entier. En effet, ces huiles ne sont pas du tout faites pour la cuisson, car les acides gras polyinsaturés ne résistent pas à l'oxydation. Le point de fumée n'est pas le seul critère à prendre en compte dans le choix d'une huile.

Pour les cuissons fortes, par exemple à la poêle, il faut utiliser des huiles/graisses riches en acides gras saturés, comme l'huile de palme, l'huile de noix de coco, le suif de boeuf, la graisse de canard, le beurre (clarifié idéalement), etc.

Pour la cuisson douce, à la casserole (du riz dans de l'eau par exemple), on peut à la rigueur utiliser des huiles monoinsaturées comme l'huile d'olive, mais ce n'est pas l'idéal.

On ne devrait jamais utiliser des huiles comme le tournesol, colza, et toutes les autres qui sont riches en acides gras polyinsaturés pour la cuisson.

Car ces acides gras polyinsaturés sont fragiles et s'oxydent sous l'effet de la température; une fois ingérés, ils génèrent des radicaux libres et provoquent l'inflammation dans l'organisme, en particulier l'intestin.

Une des causes d'hyperperméabilité intestinale est donc probablement cet emploi massif d'huiles riches en acides gras polyinsaturés, alors qu'autrefois, on employait du beurre, du saindoux, du suif de boeuf, de la graisse de canard, etc.

Quelqu'un qui a l'habitude de mal manger ne se rend pas forcément compte qu'il mange mal, mais quelqu'un qui a une alimentation saine et mange soudainement mal va facilement avoir des maux de ventre. D'ailleurs, des étudiants de ma connaissance étaient partis au 4L Trophy (c'est mondain, mais bref) et avaient eu une bonne alimentation au Maroc, puis étaient revenus manger mal en France... Ils ont eu des douleurs intestinales en reprenant leurs habitudes.

Cela n'a rien d'étonnant.

Que les huiles fragiles soient réservées à l'assaisonnement, et non employées à la cuisson! Je ne m'étonne pas que tant de gens soient malades.

Autrefois, je m'intéressais beaucoup à ce genre de sujet. J'ai un master spécialisé en politique alimentaire.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents