Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La mission divine d'Écône

La mission divine d'Écône

L'enseignement patristique des six âges du monde et la fin des temps.


Lettre ouverte à la FSSPX

Publié par Simon ANDRE sur 29 Août 2016, 09:47am

J'ai rédigé une lettre améliorée, encore plus convaincante:

Alerter les catholiques : faillite de l'euro cet automne

Trois principaux facteurs témoignent du fait que l'euro a toutes les chances de s'effondrer cet automne, provoquant guerres civiles et troisième guerre mondiale :

1/ la bulle obligataire avec 25% de la dette publique mondiale à taux d'intérêt négatifs, phénomène absolument jamais vu au cours de l'histoire, aberrant à l'extrême et contre-nature. Le taux d'intérêt positif est en effet naturel et légitime (pour des raisons extrinsèques au prêt), car il matérialise le coût d'allocation de l'argent prêté (les banques doivent vivre et ont notamment pour rôle capital de vérifier la faisabilité des projets des entrepreneurs), le coût d'assurance contre les risques (non-recouvrement d'une partie des créances), l'inflation et la nécessité d'épargner pour se prémunir contre les incertitudes de l'avenir. Les obligations d’État japonaises de moins de 9 ans d'échéance sont en rendement négatif, comme si le Japon n'avait aucun risque de faire faillite dans les neufs ans, alors que c'est tout l'inverse ! Même chose pour l'Allemagne jusqu'à 7 ans et pour la France jusqu'à 5 ans. La France et l'Allemagne sont pourtant déjà en état de faire faillite, puisque leur dette totale extérieure est extrêmement élevée (124% de l'épargne large en endettement net pour l'Allemagne et 211% pour la France) et rien ne pourra leur permettre de se relever (puisque l'épargne elle-même est très surévaluée du fait de la bulle obligataire). Ce sont les banques centrales occidentales qui font pression à la baisse sur les taux d'intérêt des obligations d’État, ce qui falsifie les prix et masque la réalité de la faillite de l'euro, du yen et du dollar en attendant l'ajustement forcé. Les banques n'osent pas répercuter les taux négatifs sur les épargnants, qui retireraient leur argent en masse, et elles s'avancent vers la faillite. Cette politique de répression financière forcenée fera vite disparaître toute cette épargne qui ne vaut déjà plus rien en réalité, car le cours des obligations d’État (et donc l'épargne) s'effondrera avec l'éclatement de la bulle obligataire.

2/ L'ajustement forcé par l'éclatement de la bulle obligataire a toutes les chances de se produire avec la faillite de BMPS (-86% de cours boursier en un an) cet automne ; c'est la troisième banque d'Italie (8ème économie mondiale). Ce n'est pas tous les jours que la troisième banque d'Italie fait faillite ! Comme l'Union bancaire interdit à l'Italie d'effectuer un sauvetage public des banques (l’État italien endetté à plus de 130% du PIB est incapable de sauver les banques) et oblige les créanciers et les déposants à participer au sauvetage, des millions d'épargnants perdront tout leur argent lors de la faillite de BMPS. Il y a 360 milliards de créances douteuses dans les banques italiennes, dont 200 déjà reconnues irrécupérables. La première banque d'Italie, Unicredit, a perdu 62% de sa valeur boursière en un an ; elle ne résistera pas à la faillite de BMPS, qui provoquera l'éclatement de la bulle obligataire. Tous les Italiens perdront alors leur épargne, puis tous les européens, et il y aura des guerres civiles. Le dollar et le yen tomberont aussi.

3/ le risque systémique associé à la Deutsche Bank (-53% de cours boursier en un an), reconnu par le FMI. Elle fait partie des trente plus grosses banques du monde capables de provoquer un effondrement du système monétaire mondial.

Sources principales : « The World Factbook », statistiques de la CIA

http://www.cnbc.com/2016/07/06/bond-market-is-in-an-epic-bubble-of-colossal-proportions-says-boockvar.html

http://information.tv5monde.com/info/banques-en-europe-le-risque-systemique-est-il-la-123801

http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=91322

http://www.capital.fr/bourse/actualites/le-phenomene-des-taux-d-interet-negatifs-prend-de-l-ampleur-et-ca-risque-de-tres-mal-se-finir-1101419

Cette faillite de l'Union Européenne avait déjà été annoncée en 1991 au cours des exorcismes suisses commencés en 1975 et autorisés par Mgr Lefebvre ; malheureusement, par snobisme mondain, orgueil ou peur du ridicule, la grande majorité des catholiques a refusé d'y croire :

« Dans peu de temps, et ce n’est pas loin, quand on sentira partout la proximité de la guerre, au moment de la débâcle des banques et de la dévaluation de l’argent, il faudra diffuser le plus possible de tracts, de brochures et de livres (sur la fin des temps, la fausse Église et le faux pape) pour éclairer les gens qui seront à ce moment-là plus réceptifs. Au moment où tout sombrera, leurs cœurs trembleront en attendant l’arrivée de l’Antéchrist. L’Union Européenne est la préparation pour l’arrivée de l’Antéchrist. Elle mènera à la ruine… En face des événements menaçants, on acceptera beaucoup mieux que maintenant les avertissements prophétiques…. Le temps n’est vraiment plus loin où tout cela va arriver… Le Pape Paul VI vit et apportera la lumière publiquement malgré son âge. Ce vieillard doit encore annoncer au monde ce qu’est véritablement l’Église, dénoncer la trahison et toutes les hérésies actuelles… Il préférerait certes être déjà mort et au Ciel que de vivre encore sur terre dans de telles conditions, mais c’est la volonté du Très-Haut et c’est une grande grâce pour vous et pour toute l’Église que sa survie… Persévérez, ne vous laissez pas tromper. Le Pape Paul VI vit encore même si le monde entier ne le croit pas. C’est le sosie qui est mort en 1978… Les souffrances qui pèsent sur la possédée, sur les âmes fidèles et sur la vraie Église sont un signe que vous êtes dans la vérité et témoignent en votre faveur… Il doit réapparaître car sinon l’Église ne pourrait plus continuer ni se redresser tellement elle est tombée bas. Cette entrée du modernisme combinée avec une humanité si peu intérieure, manquant de fidélité, de foi et de sainteté, a été un terrible malheur pour l’Église… Dans cette phase finale, préparez la réapparition du pape Paul VI par l’imitation du Christ (une vie sainte). Il attend les événements qui doivent arriver conjointement à sa réapparition. C’est un temps très grave qui va arriver mais vos anges et les saints du Ciel vous protégeront et vous gagnerez…. »

La survie du Pape Paul VI est d'ailleurs un fait dogmatique en ce sens qu'il est le dernier Pape accepté pacifiquement par l’Église Universelle, car la FSSPX a toujours refusé d'obéir à ses prétendus « successeurs », ce qui serait schismatique s'il s'agissait de véritables Papes (refuser l'autorité papale, c'est la définition même du schisme). La réforme liturgique ne venait pas de Paul VI (voir témoignages de Louis Bouyer, expert en liturgie ayant participé à la réforme, et également Mgr Jacques Martin et Mgr Harambillet) mais du cardinal Bugnini ; et pour cause, le Pape ayant reçu la charge de confirmer les fidèles dans la foi (Lc 22:32), il ne peut promulguer une liturgie nuisible à la foi. Tout s'explique...

Union de prières,

Simon ANDRE

Diplômé Master ESC entrepreneuriat et SupAgro politique alimentaire.

 

Lettre ouverte à la FSSPX

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents