Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La mission divine d'Écône

La mission divine d'Écône

L'enseignement patristique des six âges du monde et la fin des temps.


La femme est par nature soumise à l’homme

Publié par Simon ANDRE sur 2 Juillet 2015, 11:20am

"Que la femme reçoive l'instruction en silence, avec une entière soumission. Quant à enseigner, je ne (le) permets pas à la femme, ni de prendre autorité sur l'homme; mais (elle doit) se tenir dans le silence. Car Adam a été formé le premier, Eve ensuite; et ce n'est pas Adam qui a été séduit, mais c'est la femme qui, séduite, est tombée dans la transgression. Néanmoins elle sera sauvé par la maternité, pourvu qu'elle persévère dans la foi, la charité et la sainteté, unies à la modestie." (1 Tim 2:11-15).

"C'est ainsi qu'autrefois se paraient les saintes femmes qui espéraient en Dieu, étant soumises à leurs maris. Ainsi Sara obéissait à Abraham, le traitant de Seigneur; et vous êtes devenues ses filles, si vous faites le bien sans craindre aucune menace. Vous de votre côté, maris, conduisez-vous avec sagesse à l'égard de vos femmes, comme avec des êtres plus faibles, les traitant avec honneur, puisqu'elles sont avec vous héritières de la grâce qui donne la vie; afin que rien n'arrête vos prières." (1 P 3:5-7).

"Il y a deux espèces de sujétion. L’une est servile, lorsque le chef dispose du sujet pour sa propre utilité, et ce genre de sujétion s’est introduit après le péché. Mais il y a une autre sujétion, domestique ou civique, dans laquelle le chef dispose des sujets pour leur utilité et leur bien. Ce genre de sujétion aurait existé même avant le péché. Car la multitude humaine aurait été privée de ce bien qu’est l’ordre, si certains n’avaient été gouvernés par d’autres plus sages. Et c’est ainsi, de ce genre de sujétion, que la femme est par nature soumise à l’homme, parce que l’homme par nature possède plus largement le discernement de la raison. D’ailleurs l’état d’innocence, comme on le dira plus loin, n’excluait pas l’inégalité entre les hommes."

- Saint Thomas d'Aquin, Somme Théologique, Partie 1, question 92.

 

L'ordre naturel exige donc que les postes à responsabilité soit confiés aux hommes. Il ne doit pas y avoir de "femme théologien", de "femme juge", de "femme chef d'entreprise", etc. La parité est un délire.

Bien sûr, il y a des cas particuliers. La veuve d'un agriculteur peut par exemple devoir prendre la direction de la ferme de son mari et avoir des ouvriers sous ses ordres... De même, comme St Thomas d'Aquin l'a expliqué, il arrive qu'une femme reçoive l'esprit de prophétie, comme Déborah (Juges 5:1). Il y a des femmes mystiques qui ont conseillé des Papes, etc. Ces cas sont extraordinaires.

Les exorcismes ont insisté sur l'humilité comme vertu première. L'obéissance s'oppose à l'orgueil du péché originel. Il faut donc que les femmes reconnaissent la hiérarchie établie par Dieu et que les hommes les traitent avec pureté, douceur et respect.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents