Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La mission divine d'Écône

La mission divine d'Écône

L'enseignement patristique des six âges du monde et la fin des temps.


Énigme de San Damiano

Publié par Simon ANDRE sur 16 Avril 2015, 06:54am

MISE A JOUR: je me suis rendu compte du fait qu'il y avait deux erreurs de transcription du message de San Damiano dans mon livre. Il manquait le chiffre 8 dans la dernière série de nombres donnés par Notre Dame et le nombre 72 était remplacé par le nombre 73.

Veuillez me pardonner ces fautes, car il est difficile de travailler seul sans aucune aide pour la relecture (je ne suis pas en retraite, j'ai 25 ans seulement). Je vais devoir préparer une onzième édition de mon livre pour corriger quelques erreurs de ce type.

Un prêtre qui croit à la survie et au retour de Paul VI et qui a pour prénom Jean-Daniel m’a fait découvrir le dimanche 16 novembre 2014 une énigme donnée à San Damiano. Ce lieu d’apparition a défendu Paul VI, puisque la voyante Mamma Rosa a diffusé des messages en sa faveur. Mgr Lefebvre est déjà allé célébrer la Sainte Messe là-bas et un fidèle de la FSSPX m’a dit qu’il y avait eu un miracle à cette occasion. De nombreuses personnes doivent leur conversion à des grâces reçues sur ce lieu de pèlerinage. Cette énigme de San Damiano prouve que la compréhension de l’Apocalypse était liée à la résolution de l’énigme de Daniel et Saint Jean.

Voici l’extrait des pages 33-34 du livre Synthèse des messages de San Damiano de l’Abbé Roger REBUT :

« Dans le Message du 28 mai 1968, nous lisons ceci :

Est présent un Saint Père qui a les mains largement ouvertes et fait beaucoup de lettres d’alphabet :

A C D V Z - 9 5 10 18 29

… et tous ces chiffres forment tous une couronne de roses.

23 72 1969 1968 18 28 8 0

La Maman Céleste dit : ‘Vous avez noté tous ces chiffres. Annoncez-les à vos prêtres, demandez-leur ce qu’ils veulent dire…’ »

Les prêtres pourront répondre aux fidèles s’ils admettent mes explications.

Synthèse des explications concernant la première partie de l’énigme

A C D V

Apocalypsis

(Apocalypse)

Christus

(Christ)

Deus

(Dieu)

Vaticanus

(Vatican)

9 5 10 18

Chapitre 9 de l'Apocalypse: cinquième trompette

Chapitre 5 de l’Apocalypse :

Livre scellé

Chapitre 10 de l’Apocalypse :

Livre ouvert

Chapitre 18 de l’Apocalypse :

Jugement de Babylone

 

Z

Zabolus
(Diable)

29

Chapitre 29 d’Isaïe :

Siège de Jérusalem

 

Explications complètes

 

A - 9

A est l’initiale du mot latin Apocalypsis (Apocalypse) et il s’agit de la première lettre de l’alphabet. Cela tient au fait que les nombres donnés dans cette première série de chiffres indiquent pratiquement tous des chapitres de l’Apocalypse. Le seul qui ne correspond pas à un chapitre de l’Apocalypse est le dernier, car il n’y a que 22 chapitres dans les révélations de Saint Jean ; le nombre 29 ne peut donc pas indiquer l’un de ces 22 chapitres.

Les temps apocalyptiques ont commencé avec le cinquième âge de l’Église, correspondant à la cinquième trompette, lors de la révolte de Luther en 1517, comme le vénérable Holzhauser l’a expliqué. Ce cinquième âge de l’Église est décrit dès le neuvième chapitre de l’Apocalypse. Or, le cinquième âge est le début des évènements apocalyptiques, d’où le fait que la lettre A, première de l’alphabet, soit associée au chiffre 9, qui correspond dans l’Apocalypse au début des évènements les plus terribles. En effet, les trois derniers âges sont bien séparés des quatre premiers : Puis je vis, et j'entendis un aigle qui volait par le milieu du ciel, disant d’une voix forte : « Malheur ! Malheur ! Malheur à ceux qui habitent sur la terre, à cause du son des trois autres trompettes dont les trois anges vont sonner ! » (Ap 8:13). Quant à prouver que les sept messages aux Églises, les sept sceaux et les sept trompettes décrivent la succession de sept âges de l’Église, je l’ai déjà fait dans mon livre et mes articles.

C - 5

Cette lettre est l’initiale du mot latin Christus (Christ), car il est expliqué au chapitre 5 de l’Apocalypse que seul l’Agneau Immolé était digne d’ouvrir les sept sceaux du livre de Saint Jean. Dans ce chapitre 5, l’Apocalypse apparaît sous la forme d’un livre fermé. Il est en effet resté fermé jusqu’en avril 2014. Ses sceaux devaient être ouverts afin que les révélations eschatologiques de l’Apôtre de la charité soient enfin comprises dans une bien plus grande mesure qu'avant. Le vénérable Holzhauser donne des explications exhaustives qui contiennent beaucoup d’interprétations fausses, par exemple concernant la chronologie des sept âges, le lieu où est nourrie la femme, et les 1260 jours du chapitre 12, car les sept sceaux n’avaient pas encore été ouverts à son époque. La connaissance précise des révélations de Saint Jean était donc interdite. Dieu voulait en particulier que la date marquant la proximité de l’avènement de l’Antéchrist figurant dans l’Apocalypse soit cachée à l’Église militante jusqu’en 2014. Il ne fallait pas que cela soit connu avant, car beaucoup d’hommes auraient su qu’ils ne verraient pas le Jugement Dernier de leur vivant et en auraient profité pour faire beaucoup moins d’efforts dans la pratique des vertus. A compter de l’avènement de l’Antéchrist, le Jugement Dernier peut arriver très rapidement, si bien que les hommes ne saisiront plus ce prétexte pour pécher.

D - 10

Cette lettre est l’initiale du mot latin Deus (Dieu), car c’est Lui et Lui seul qui a ouvert les sceaux de l’Apocalypse, c’est-à-dire révélé son sens eschatologique précis. Les révélations de Saint Jean apparaissent sous la forme d’un petit livre ouvert dans le chapitre 10 de l’Apocalypse, qui indique très explicitement que l’ouverture des sceaux était liée à la résolution de l’énigme de Daniel et Saint Jean.

V - 18

Cette lettre est l’initiale du mot Vaticanus (Vatican), car la Grande Prostituée est jugée dans le chapitre 18 de l’Apocalypse. Cette Grande Prostituée correspond au Vatican apostat, et une grande partie des révélations de Saint Jean porte sur les mauvaises œuvres de cet ex-état pontifical et sur les châtiments qu’il encourt à cause de ses agissements syncrétistes et lucifériens. Les chapitres 12 et 13 font état du combat contre le règne du Christ, qui est mené par les forces du modernisme et la franc-maçonnerie. Ils donnent des indications de durée de la crise affreuse de l’Église et dépeignent de façon symbolique les agissements des antipapes antéchristiques (les deux cornes du faux prophète figurent la mitre, c’est-à-dire qu’il s’agit d’un évêque apostat feignant d’être catholique et usurpant le pontificat par la ruse). Le chapitre 14 annonce le jugement du Vatican apostat, le chapitre 15 fait l’éloge des élus qui l’ont combattu, le chapitre 16 décrit le déversement de 7 coupes de la colère contre cette nouvelle Babylone, le chapitre 17 révèle son identité par symbolisme, et le chapitre 18 décrit son jugement.

Z - 29

Cette lettre est l’initiale du mot Zabolus (Diable), car le Vatican sera pris par l’Antéchrist, comme cela se comprend par l’énigme de Daniel et Saint Jean et en lisant le Livre d’Isaïe. Le chapitre 29 d’Isaïe décrit le siège de Jérusalem. Le dernier évènement indiqué dans cette énigme de San Damiano est donc l’avènement de l’Antéchrist. Son avènement marque la fin de la plus grave crise de l’Église, car le Grand Avertissement aura lieu à peu près au même moment et apportera de grandes consolations. Comme l’on dit les exorcismes suisses, le règne de l’Antéchrist sera en quelque sorte moins funeste que celui du Vatican apostat, car il n’y aura pas autant de personnes trompées sur la nature du vrai catholicisme. Certes, personne ne se damne sans en être au moins en partie personnellement responsable, mais les mensonges du Vatican apostat ont vraiment été très cruels. Jamais le catholicisme n’aura été ni ne sera autant contrefait que sous les trois antipapes antéchristiques.

« Malheur à Ariel, à Ariel, à la cité où David a dressé sa tente ! Ajoutez année à année, que les solennités parcourent leur cycle, et je serrerai de près Ariel, et il n’y aura que plaintes et gémissements ! Mais elle sera pour moi comme Ariel je camperai tout autour de toi, je t’environnerai de postes armés, et j’établirai contre toi des retranchements. »

Le nom symbolique donné à Jérusalem, Ariel, signifie que Rome va brûler, car il désigne la partie supérieure de l’autel qui reçoit les victimes. S’il est écrit que les solennités parcourent leur cycle, c’est peut-être pour nous indiquer le temps où les malheurs promis par le Très Haut fondront sur Rome (tout à la fin ou tout au début de l'année liturgique).

 

Derniers nombres donnés :

23

72

1969

1968

Jérémie 23

Psaume 72: jugement définitif

Ordination de douze évêques par Paul VI*

Humanae Vitae : encyclique salutaire de Paul VI

* C’est une image de l’élection des douze apôtres des derniers temps.

Le chapitre 23 du Livre de Jérémie prédit l'avènement du Messie et affirme Sa Divinité. Il condamne également les faux prophètes qui s'élèveront dans les derniers temps et il décrit leur attitude. Cela permet de les reconnaître et de s'en préserver. C'est donc un chapitre particulièrement important de l'Ancien Testament.

Concernant le nombre 72, il peut avoir plusieurs significations. Notre Seigneur Jésus-Christ avait désigné 72 disciples afin d'évangéliser le monde (Lc 10). Or, nous connaîtrons une Nouvelle Pentecôte suite au retour de Paul VI, car le monde est redevenu païen et doit être ré-évangélisé.

Le Psaume 72 souligne le caractère éphémère de la prospérité des impies. Le juste est scandalisé de les voir pleins de vigueur et heureux, mais une ruine soudaine les fait tous périr. Notez que pour la numérotation des Psaumes, il faut s'en tenir à la Vulgate (si vous lisez la Bible Crampon, ce Psaume 72 est le Psaume 73).

18

28

8

0

Jugement de Babylone

Psaume 28 : tonnerres (exécution du jugement de Dieu)

Octuple : chiffre de l’éternité

Consommation des œuvres temporelles

 

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.
Énigme de San Damiano

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents