Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La mission divine d'Écône

La mission divine d'Écône

L'enseignement patristique des six âges du monde et la fin des temps.


Que penser du mahométisme?

Publié par Simon ANDRE sur 14 Novembre 2015, 13:11pm

A l'occasion des attentats de Paris du 13/11/2015, je remets cet article en première page.

Dans la dernière édition de mon livre, toute l'horreur de l'islam est beaucoup mieux mise en lumière, bien que je n'aie pas ajouté une grande quantité de pages, ce qui n'est pas nécessaire. Cela doit permettre de dénoncer la grande lâcheté et l'esprit criminel des hommes d'état, hommes politiques, évêques, prêtres, journalistes, et toutes les personnes influentes qui fraternisent avec l'islam ou masquent coupablement la grande malice de cette fausse religion antéchristique:

EXTRAIT

Quant à Bergoglio, l’actuel antipape du Vatican ;

Le 10 juillet 2013, il a déclaré dans sa lettre aux mahométans :

« Pour en venir maintenant au respect mutuel dans les relations interreligieuses, notamment entre chrétiens et musulmans, ce que nous sommes appelés à respecter c’est la religion de l’autre, ses enseignements, ses symboles et ses valeurs. C’est pour cela que l’on réservera un respect particulier aux chefs religieux et aux lieux de culte. Quelles-sont douloureuses ces attaques perpétrées contre l’un ou l’autre de ceux-ci ! »

Selon lui, les catholiques doivent respecter le mahométisme. Or, il s’agit d’une religion sacrilège niant la divinité de Jésus-Christ. Afin de démontrer l’inanité de l’esprit moderniste et œcuméniste du Vatican apostat, il convient de citer le coran, ce livre que tous les mahométans tiennent pour sacré, et considéré par eux comme « l’immuable parole divine d’Allah ».

Le coran qualifie les chrétiens et les juifs d’« associateurs » ; il ordonne de combattre tous ceux qui ne croient pas en Allah :

« Ô vous qui croyez ! Les associateurs ne sont qu’impureté : qu’ils ne s’approchent plus de la Mosquée sacrée, après cette année-ci. Et si vous redoutez une pénurie, Allah vous enrichira, s’Il veut, de par Sa grâce. Car Allah est Omniscient et Sage. Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés. Les Juifs disent : ‘Uzayr est fils d’Allah’ et les Chrétiens disent : ‘Le Christ est fils d’Allah’. Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! Comment s’écartent-ils (de la vérité) ? Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d’Allah, alors qu’on ne leur a commandé que d’adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui ! Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu’ils [Lui] associent. Ils veulent éteindre avec leurs bouches la lumière d’Allah, alors qu’Allah ne veut que parachever Sa lumière, quelque répulsion qu’en aient les mécréants. C’est Lui qui a envoyé Son messager avec la bonne direction et la religion de la vérité, afin qu’elle triomphe sur toute autre religion, quelque répulsion qu’en aient les associateurs. » (Sourate 9:28-33).

Le coran prescrit d’attaquer et de tuer les « associateurs » :

« Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » (Sourate 9:5).

 

Selon le coran, les chrétiens et les juifs sont destinés au feu éternel de l’Enfer :

« Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs iront au feu de l’Enfer, pour y demeurer éternellement. De toute la création, ce sont eux les pires. » (Sourate 98:6).

« Nous allons jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants. Car ils ont associé à Allah (des idoles) sans aucune preuve descendue de Sa part. Le Feu sera leur refuge. Quel mauvais séjour que celui des injustes ! » (Sourate 3:151).

De plus, le coran promet aux élus d’Allah d’être récompensés par des houris au paradis (sourate 56, verset 22). La sexualité n’a pourtant plus lieu d’être au Ciel, car il n’y a plus de procréation. Les êtres y sont donc tous asexués. Comment s’étonner que le mahométisme, en permettant sur terre certaines formes de découplage contre-nature entre sexualité et procréation, promette la poursuite de ce vice si coupable et impur au Paradis ?

En effet, le coran permet explicitement la pédophilie, en vertu des versets suivants des sourates 33 et 65 :

« Ô vous qui croyez ! Quand vous vous mariez avec des croyantes et qu'ensuite vous divorcez d'avec elles avant de les avoir touchées, vous ne pouvez leur imposer un délai d'attente. Donnez-leur jouissance [d’un bien] et libérez-les [par un divorce] sans préjudice. » (Sourate 33:49).

(Le coran impose un délai quand les femmes ont été « touchées »)

« Si vous avez des doutes à propos (de la période d’attente) de vos femmes qui n’espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n’ont pas encore de règles. Et quant à celles qui sont enceintes, leur période d’attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses. » (Sourate 65:4).

Comme chacun peut vérifier, Mahomet lui-même a commis un acte de pédophilie en consommant son mariage avec une fillette de 9 ans (cf. Sahih Muslim 2547). Ce recueil de hadiths est gratuitement disponible en ligne. Il est considéré par les sunnites comme le plus authentique après le recueil Sahih al-Bukhari.

La pédophilie n’a évidemment pas droit au respect. Il s’agit d’un grave péché condamné par la loi naturelle. Le divorce est également contraire à la nature, comme Notre Seigneur l’a explicitement enseigné (St Marc 10:5-9).

Personne ne peut contester la véracité de mes explications relatives aux prescriptions du coran, en prétextant par exemple que les versets cités se rapportent au passé, puisque les versets les moins violents du coran, dits « mecquois », sont abrogés par les versets dits « médinois ». Cette « théologie » classique des mahométans est en parfaite conformité avec le coran :

« Quand Nous remplaçons un verset par un autre -et Allah sait mieux ce qu’Il fait descendre- ils disent : ‘Tu n’es qu'un menteur’. Mais la plupart d’entre eux ne savent pas. » (Sourate 16:101).

« Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas qu'Allah est Omnipotent ? » (Sourate 2:106).

Ce sont évidemment les versets antérieurs (mecquois) qui sont abrogés par les versets postérieurs (médinois).

Ainsi, que chacun juge les religions erronées (les non-catholiques) suivant la raison et non selon des sentiments modernes d’humanitarisme réprouvés par Notre Seigneur Jésus-Christ. La charité véritable impose à tout catholique d’appliquer sa volonté, son intelligence et toutes ses facultés, soutenues par la grâce de Dieu, à la conversion des infidèles, schismatiques, hérétiques et pécheurs de toutes sortes. Il n’y aura pas de paix avec ces mahométans qui tiennent pour sacré un livre, le coran, qui prescrit objectivement d’exterminer intégralement les chrétiens, les juifs, et tous ceux qui résistent à la volonté du faux dieu Allah.

 

AJOUT NE FIGURANT PAS DANS MON LIVRE:

Sahih Bukhari 5:58:236 et 7:62:64,65,88:

'Aïcha (que Dieu l'agrée) a dit : "J'avais six ans lorsque le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) m'épousa et neuf ans lorsqu'il eut effectivement des relations conjugales avec moi. Quand nous nous rendîmes à Médine, j'avais eu de la fièvre un mois durant et mes cheveux avaient poussé jusqu'à mes épaules. Ma mère, 'Umm Rûmân, vint me trouver alors que j'étais sur une balançoire, entourée de mes camarades. Quand elle m'eut appelé, je me rendis auprès d'elle sans savoir ce qu'elle voulait de moi. Elle me prit par la main, me fit rester à la porte de la maison jusqu'à ce que j'eusse pris mon souffle. Elle me fit ensuite entrer dans une maison où se trouvaient des femmes des 'Ansâr qui me dirent : "A toi le bien, la bénédiction et la meilleure fortune!". Ma mère m'ayant livrée à ces femmes, celles-ci me lavèrent la tête; et se mirent à me parer. Or, rien ne m'effraya et quand l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) vint dans la matinée; elles me remirent à lui".

Voilà la moralité de celui que les mahométans tiennent pour être "l'envoyé d'Allah", le "grand prophète" de l'islam, Mahomet, un vulgaire pédophile souillant une pauvre petite fille de 9 ans, d'après le recueil de hadiths considéré comme le plus authentique après Sahih al-Bukhari... Il faut faire savoir cela et s'opposer au mahométisme avec la plus grande vigueur.

Que penser du mahométisme?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents